Adeline Plunkett

Marie-Adeline Plunkett
Adeline Plunkett.jpg
Portrait de Marie-Adeline Plunkett, par Richard Buckner (1854)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Conjoint
Autres informations
Maître

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Marie-Adeline Plunkett, née le à Bruxelles et morte le à Paris, est une danseuse belge qui se produisit, entre autres, au Her Majesty's Theatre, à la Fenice et à l'Opéra de Paris où elle tint ses rôles principaux.

Biographie

Sœur de la comédienne Eugénie Doche, Adeline de Plunkett provient d'une famille noble flamande originaire d'Irlande[1].

Elle fit son apprentissage à Paris grâce à Jean-Baptiste Barrez[2], avant de faire ses débuts de scène à Trieste en 1841[3]. Entre 1843 et 1844, elle se produit au Her Majesty's Theatre de Londres, où elle se fait réellement remarquer[2].

À partir de 1845, elle devient la principale danseuse de l'Opéra de Paris par la création de nombreux rôles dans les opéras de l'époque : La Péri[2] (1845), Ozaï, ou l'insulaire (ballet-pantomime de 1847, avec Henri Desplaces) ; Nisida, ou les Amazones des Açores (opéra de François Benoist de 1848, avec Lucien Petipa) ; Vert-Vert (ballet-pantomime de 1851 par Edme-Marie-Ernest Deldevez)[4]. Le 26 juin 1845, elle danse aussi dans Robert le Diable au Covent Garden avec le théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles[5].

À Londres, elle danse avec Carlotta Grisi et Adèle Dumilâtre[1]. Le jour de la première de Ondine, ou la Naïade et le Pêcheur de Jules Perrot, elle manque de provoquer un scandale en frappant dans les coulisses la danseuse Elisa Scheffer, sa rivale dans les faveurs du comte de Pembroke[6].

En 1856, elle est engagée par La Fenice où elle danse dans plusieurs oeuvres de Giuseppe Rota, avant de se produire à Rome[3].

Elle apparait encore dans quelques spectacles avant de mettre fin à sa carrière en 1861[2], puis d'épouser Paul Dalloz en 1874[7].

Notes et références

  1. a et b (en) Nadine Meisner, Marius Petipa: The Emperor's Ballet Master, Oxford, Oxford University Press, (lire en ligne), p. 39
  2. a b c et d « Adeline Plunkett », sur etoiledelopera.e-monsite.com (consulté le )
  3. a et b (en) The Diaries of Giacomo Meyerbeer : The years of celebrity, 1850-1856, Fairleigh Dickinson University Press, (lire en ligne), p. 405
  4. « Spectacle: Vert-vert », sur data.bnf.fr (consulté le )
  5. « Poster for the Grand Opera of Brussels performance of the opera 'Robert le diable' on 26 June 1845 at the Theatre Royal, Covent Garden », sur rohcollections.org (consulté le )
  6. (en) Jens Richard Giersdorf et Yutian Wong, The Routledge Dance Studies Reader, Routledge, (lire en ligne), p. 218
  7. « Paul Dalloz », sur geneanet.org (consulté le )

Liens externes

  • Ressource relative aux beaux-artsVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • (en) National Portrait Gallery
  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • WorldCat
  • icône décorative Portail de la danse